Obtenir un prêt étudiant garanti par l’État

Sommaire

Les banques ayant signé une convention avec l’État peuvent délivrer un prêt-étudiant Bpifrance (ex-OSEO). Il s’agit d’un crédit à la consommation garanti à 70 % par l’État, pour lequel aucune condition de revenus maximum n’est imposée. Il s’adresse aux étudiants préparant un diplôme d’enseignement supérieur, français ou ressortissants de l’Union européenne. Les remboursements peuvent s’opérer sous forme d’un différé partiel ou total.

Attention, il ne s’agit pas d’un prêt à taux 0 % comme ceux proposés aux étudiants par certaines banques.

1. Vérifiez que vous réunissez les conditions

Les conditions à remplir sont les suivantes :

  • Vous devez être accepté dans une préparation à l’enseignement supérieur. L’établissement que vous convoitez doit être situé en France.
  • Vous devez être âgé de moins de 28 ans au moment de votre demande de prêt étudiant.
  • Vous devez être français ou ressortissant d’un pays de l’Espace économique européen (EEE), à condition d’être résident en France.

Il n’existe pas de conditions liées aux revenus minimaux du demandeur, ni de ses parents. Vous pouvez donc bénéficier de prêt Bpifrance quelles que soient vos ressources ou celles de vos parents.

Note : l’organisation OSEO a changé de nom le 12 juillet 2013, pour devenir Bpifrance.

2. Déterminez le plan de remboursement

Si vous disposez de ressources suffisantes

Si vous disposez de ressources suffisantes, vous avez la possibilité de rembourser les intérêts et de payer la prime de l’assurance emprunteur au cours de vos études. En revanche, le capital ne sera remboursé qu’à une date prévue au contrat.

C’est ce qu’on appelle un différé partiel.

Note : cette situation est financièrement plus intéressante que le différé total, car vous paierez moins d’intérêts. La date de remboursement peut se situer quelques années après votre fin d’études, le temps que vous ayez accumulé suffisamment de capital.

Si vous ne disposez pas de ressources suffisantes

Si vous ne disposez pas de ressources suffisantes pour rembourser les intérêts du prêt et la prime d’assurance emprunteur au cours de vos études, vous pouvez choisir le différé total. Vous ne commencerez donc à rembourser votre prêt étudiant que lorsque vous aurez fini vos études.

Note : cela suppose que vous soyez en mesure de trouver un emploi après l'obtention de votre diplôme. C’est la raison pour laquelle le prêt garanti par l’État ne s’adresse qu’aux étudiants de l’enseignement supérieur.

3. Déterminez le montant et la durée

Déterminez le montant

Le montant du prêt garanti par l’État est de 20 000 € maximum. 70 % est garanti par l’État auprès des banques. Vous n’aurez donc pas de garantie personnelle, ni de garantie parentale à apporter.

Déterminez la durée des remboursements

Le prêt est conclu pour une durée minimale de 2 ans et peut être remboursé en différé.

Bon à savoir : étant donné qu’il s’agit d’un prêt à la consommation, vous aurez la possibilité de le rembourser par anticipation à tout moment. Vous ne paierez d’indemnité que si vous remboursez plus de 10 000 € de capital par période de 12 mois consécutifs.

4. Faites votre demande de prêt étudiant

Réunissez les preuves nécessaires

Faites un dossier comprenant :

  • Une pièce d’identité, afin de justifier de votre âge et de votre nationalité.
  • Une quittance de loyer, un certificat d’hébergement gratuit, ou toute autre preuve de votre résidence en France si vous n’êtes pas français.
  • Un document de l’établissement convoité, confirmant que vous avez été accepté en classe préparatoire.

Faites le tour des banques

Le prêt garanti par l’État est accordé par les banques suivantes : Banque Postale, Banque Populaire, BFCOI (principalement La Réunion et Mayotte), Caisses d'Épargne, CIC, Crédit Agricole, Crédit Mutuel, Société Générale.

Étant donné que le taux est librement fixé par le prêteur, vous avez intérêt à faire jouer la concurrence.

Note : vous pouvez confier cette tâche à un courtier en prêt à la consommation.

Ces pros peuvent vous aider